Le lexique la Médiation numérique 

Vous trouverez ci-contre différents termes de la culture numérique, les termes informatiques officiellement intégrés dans la langue française (notamment par les travaux de la CSTIC, Commission Spécialisée de Terminologie et de Néologie de l'Informatique et des Composants Electroniques, et de la délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), productrice du répertoire général France Terme) ainsi que les noms des types de lieux référencés dans le méta-annuaire et les noms des différents métiers référencés dans le Portail des Métiers de l'Internet.

Bonne recherche !

 

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W |
Eco-taxe et principe du pollueur-payeur

L’éco-taxe informatique et le principe du pollueur-payeur sont une des solutions mises en œuvre par l’Etat pour répondre au problème du financement de la gestion et du traitement des DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques).

La directive DEEE du 20 juillet 2005 instaure l’obligation du respect du principe du « pollueur-payeur ».

Reste donc à déterminer qui pollue et doit payer : le producteur-distributeur qui choisit d’utiliser des produits polluants lors de la fabrication, ou le consommateur qui choisit de se débarrasser de son matériel en bout de chaîne ?

Côté producteur - distributeur :

La directive oblige les producteurs et distributeurs de matériel informatique à prendre en charge le financement de la filière des éco-organismes.

Deux modes de contributions sont possibles :

  • Le versement d’une contribution financière équivalente à la part de marché du producteur-distributeur ;
  • L’application de la règle du « un pour un » : en cas d’achat de matériel neuf, le producteur-distributeur doit proposer au consommateur de reprendre gratuitement son ancien matériel pour l’acheminer vers des centres de traitement spécialisés.

Côté consommateur :

En échange de cet effort, une partie des coûts de recyclage individuel est répercutée sur le prix du matériel neuf, et donc imputée aux consommateurs.

Ceux-ci sont mis à contribution depuis l’instauration de l’éco-taxe informatique du 15 novembre 2006. Cette taxe environnementale apparaît à côté du prix de vente du matériel à l’étiquetage : « De l’ordre de 1 euro pour une unité centrale, 5 euros pour un moniteur 17 pouces », selon Laetitia Flahaut, Responsable Environnement chez Dell.


Ecotechniques de l’information et de la communication

Traduction officielle de l'expression anglaise "green information technology" ou "green IT"

Abréviation : éco-TIC 

Techniques de l’information et de la communication dont la conception ou l’emploi permettent de réduire les effets négatifs des activités humaines sur l’environnement.

Note : La réduction des effets négatifs des activités humaines sur l’environnement tient à la diminution de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre qui résulte du recours aux écotechniques, ou à la conception même de ces techniques, qui s’attache à diminuer les agressions qu’elles pourraient faire subir à l’environnement au cours de leur cycle de vie.

source: Journal officiel du 12/07/2009


Elément binaire

Synonyme : bit, n.m.

Chacun des deux caractères d’un alphabet de deux caractères, destiné à représenter des informations.

Note : 1. Le terme « bit » résulte de la contraction de binary digit.
2. Le terme « bit » est employé comme nom d’unité, de symbole invariable bit, soit seul pour exprimer la taille d’une mémoire ou d’un fichier, soit en combinaison avec une unité de temps, généralement la seconde, pour exprimer un débit de transmission. On parle alors de bits par seconde, de symbole bit/s. Les noms des multiples sont formés avec les préfixes usuels.
3. L’unité binaire de quantité d’information est le « shannon » et non plus le « bit ».

Équivalent étranger : binary character (en), binary digit (en), bit (en) ; Journal officiel du 14/12/2004


Ergonome de jeux web

L’ergonome de jeux web cherche à améliorer l'expérience de jeu de l’utilisateur de jeux et d'applications web sur différents terminaux : ordinateurs, smartphones ou tablettes numériques. Il a pour but d’adapter l’application à l’utilisation qu’en fait le joueur et cherche à accroître la satisfaction de celui-ci.
Il prend en compte la mémorisation, l’attention et vérifie également l’accessibilité des applications. Il intervient tout au long du projet : de la conception à la réalistation technique du jeu.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le portail des métiers de l'Internet 


Ergonome Web

L'ergonome web cherche à optimiser l'utilisation d'un site Internet en rendant son interface la plus lisible possible pour l'internaute. Pour cela, il définit l'architecture de l'information, les principes de navigation et la structuration des pages. Il vérifie ses hypothèses en organisant des tests utilisateurs. L'ergonome web peut exercer en tant que consultant dans une agence Web , en tant que travailleur indépendant ou être intégré à l’équipe projet d'une entreprise. 
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le portail des métiers de l'Internet 


Espace public numérique

Un EPN est destiné à accompagner tous les publics aux usages du numérique à travers des activités d’initiation ou de perfectionnement variées. C’est également  un centre de ressources et un lieu d’expérimentation et de diffusion. Ces structures sont en perpétuelles évolutions avec l’apparition de nouvelles technologies et de nouvelles pratiques.


Expert en cybersécurité

L'expert en cybersécurité est responsable de la sécurité du site Web. Sa mission principale est d'assurer la protection des données. Il doit mettre en échec les tentatives d'intrusion des pirates informatiques (hackers). Pour cela, il évalue le niveau de vulnérabilité du site et établit des solutions pour le sécuriser. Il peut être épaulé dans sa mission par des "hackers éthiques" : ces professionnels de l'intrusion l'aident à déceler les failles. L'expert en sécurité informatique exerce généralement son métier dans une ESN (Entreprise de Services du Numérique).
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le portail des métiers de l'Internet 


Extranet

Réseau de télécommunication et de téléinformatique constitué d’un intranet étendu pour permettre la communication avec certains organismes extérieurs, par exemple des clients ou des fournisseurs. En Anglais : extranet.

source: Journal officiel du 16/03/1999