Le lexique la Médiation numérique 

Vous trouverez ci-contre différents termes de la culture numérique, les termes informatiques officiellement intégrés dans la langue française (notamment par les travaux de la CSTIC, Commission Spécialisée de Terminologie et de Néologie de l'Informatique et des Composants Electroniques, et de la délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), productrice du répertoire général France Terme) ainsi que les noms des types de lieux référencés dans le méta-annuaire et les noms des différents métiers référencés dans le Portail des Métiers de l'Internet.

Bonne recherche !

 

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W |
Learning lab (Laboratoire d'apprentissage)

Un Learning Lab est un lieu et un écosystème d’expérimentation et d’innovation sur les nouvelles formes de travail et d’apprentissage collaboratif. Ces espaces collaboratifs innovants ont recours simultanément aux outils numériques, aux environnements, équipements, supports d’apprentissage et méthodes pédagogiques favorisant l’intelligence collective.

source : IRAM (plateforme universitaire d’innovation, d’expérimentation et de formation aux usages et pratiques numériques) 


Liseuse

Appareil portable doté d’un écran et destiné au stockage et à la lecture des livres numériques ou des périodiques.  En Anglais : e-book reader, electronic book reader, electronic reader, e-reader, reader.

Note : différentes marques de liseuses sont aussi utilisées dans le langage courant pour désigner cet appareil.

source: Journal officiel du 04/04/2012


Littératie numérique

L'OCDE définit la littératie comme l'aptitude à comprendre et à utiliser le numérique dans la vie courante, à la maison, au travail et dans la collectivité en vue d’atteindre des buts personnels et d’étendre ses compétences et capacités.


Logiciel à contribution

Traduction officielle du terme anglais "shareware".

Logiciel mis à la disposition du public par son auteur, moyennant le versement d’une contribution en cas d’utilisation effective.

Source : Arrêté du 19 février 1993


Logiciel antivirus

Logiciel conçu pour détecter les virus et les vers et, le cas échéant, les éliminer ou suggérer des remèdes. Forme abrégée : antivirus. En Anglais antivirus program, antivirus software, vaccine program.

source : Journal officiel du 20/05/2005


Logiciel de navigation

Traduction officielle du terme anglais "Browser". Synonymes : navigateur, navigateur Internet.

Logiciel qui permet à l’utilisateur de rechercher et de consulter des documents hébergés sur des serveurs distants accessibles par la connexion à un réseau, et d’exploiter les liens hypertextuels qu’ils comportent.

Source: Journal officiel du 16/03/1999


Logiciel espion

Logiciel destiné à collecter et à transmettre à des tiers, à l’insu de l’utilisateur, des données le concernant ou des informations relatives au système qu’il utilise.

Voir aussi : logiciel publicitaire

Équivalent étranger : spyware (en) ; Journal officiel du 07/06/2007


Logiciel gratuit

Logiciel propriétaire que l’auteur met à la disposition des utilisateurs sans exiger de rémunération. Sauf dans le cas où ce logiciel gratuit est aussi un logiciel libre, l'auteur conserve l’intégralité de ses droits sur sa modification et diffusion (il doit donc être fait mention des crédits lors de toute utilisation). 

Synonyme : gratuiciel.

En Anglais : freeware

Source: Journal officiel du 20/04/2007


Logiciel Libre

On appelle Logiciel Libre le vaste ensemble des systèmes d’exploitation (ex : Linux) et des programmes (ex : Open Office) conçus sur le modèle de « l’Open Source ».

Son modèle de développement est une alternative aux logiciels propriétaires parce qu'il repose sur le principe de la liberté d’accès au code source des programmes pour quiconque souhaite le modifier afin de l’adapter ou l’améliorer (d’où le terme « Open Source », littéralement : à code ouvert).

Le Logiciel Libre a aujourd’hui atteint un niveau de développement équivalent à celui des logiciels propriétaires, ainsi qu’une stabilité qui autorise son utilisation en contexte professionnel ou scolaire. Ses interfaces et ses fonctionnalités sont très similaires à celles des logiciels payants. Les logiciels libres sont souvent moins gourmands en ressources que les logiciels propriétaires.

Voir aussi l'entrée "Open source" de ce lexique et la discussion sur ce sujet dans le forum de ce Portail à la rubrique "définitions".

NB: A ne pas confondre avec "logiciel gratuit" ou "gratuiciel" (en Anglais "Freeware").


Logiciel publicitaire

Traduction officielle des termes anglais "adware" et "advertising software".

Logiciel qui affiche des annonces publicitaires sur l'écran d'un ordinateur et qui transmet à son éditeur des renseignements permettant d'adapter ces annonces au profil de l'utilisateur.

Note : Le logiciel publicitaire est souvent intégré ou associé à un logiciel gratuit ou à un logiciel à contribution ayant un objet différent. En raison de l'incertitude sur la nature des informations transmises, les logiciels publicitaires sont souvent assimilés à des logiciels espions.

Voir aussi : logiciel espion

source: Journal officiel du 07/06/2007 cité par France Terme