A la Une

Utiliser les nouvelles technologies comme vecteur de créativité

Partager cet article : Logo Facebook Logo Twitter

illustration de l'actualité : @Coding & Bricks

Pour 95% d’enfants créatifs, seulement 5% d’adultes le sont … Face à ce constat, comment agir pour inverser la tendance ? Fondatrice de l’association « Coding and Bricks » qui intervient dans la région Hauts-de-France, Natacha Morsa nous explique comment allier numérique et pratique pour former l’esprit critique des enfants, mais aussi des plus grands, tout en développant leur créativité et leurs compétences dans le domaine numérique.  

Quel est le rôle d’une association comme « Coding and Bricks » ?

Nous nous définissons comme un laboratoire éducatif qui permet à tous de développer les compétences du XXIème siècle, notamment par l’organisation d’ateliers de programmation, de robotique, de prise de parole ou encore de littératie numérique.

J’ai été formée au Danemark à la méthode et aux outils proposés par LEGO Education consistant à utiliser des LEGO et divers supports complémentaires pour faire découvrir la programmation et la robotique aux enfants de manière ludique et instinctive. Le concept se base avant tout sur la pratique pour apprendre en faisant : manipuler les LEGO pour visualiser les choses en 3D, s’initier à la programmation via des logiciels simples pour donner vie à ses créations en LEGO …

Cette méthodologie a inspiré les ateliers proposés par l’association, avec cette volonté de démystifier le numérique qui peut parfois faire peur au premier abord, notamment dès que l’on introduit des notions de mathématiques ou de sciences. Nous avons commencé par des « Coding goûters », puis des initiations à l’impression 3D pour maintenant travailler avec les enfants durant les Temps d’Animation Périscolaire, dans des écoles publiques ou privées, des centres de loisirs… Plus de 1500 enfants ont participé à nos activités.

Quelle est la plus-value de ce mode d’apprentissage ?

Les outils utilisés sont simplement un moyen de rendre les enfants actifs pour que chacun trouve sa place face au numérique. S’ils stimulent la créativité, c’est parce qu’ils permettent de lancer des débats tout en travaillant en mode projet et de manière collaborative. Par exemple, lorsque que nous demandons aux enfants de construire un crocodile, on remarque très vite que chacun prend une responsabilité dans le projet : construire, vérifier, tester … D’ailleurs, les enfants « décrocheurs » ne se font jamais remarquer. Bien au contraire, comme tous les participants, ils s’impliquent, prennent des initiatives, se trompent, recommencent … L’échec est vu comme une étape vers le succès, ce qui permet de donner confiance aux enfants, parfois même de leur faire découvrir une vocation !

Quelles sont les perspectives pour l’association ?

Nous souhaitons investir un lieu à Dunkerque afin d’organiser des ateliers gratuits et ouverts à tous. Nous continuons également à répondre aux sollicitations des différentes structures qui souhaitent que l’on intervienne auprès des enfants, que ce soit des écoles, des centres de loisirs ou même durant des événements comme le Maker Faire de Lille.  Nous formons aussi des enseignants à ces techniques d’apprentissage. Parallèlement, on développe à côté de l’association des ateliers destinés aux entreprises. Basées sur des méthodes et des outils similaires mais adaptées aux adultes, ces interventions permettent de libérer la parole entre collaborateurs et de renforcer les capacités de communication et de travail en équipe. Dès septembre nous serons dans l’incubateur du Touquet pour développer cette activité. Notre but est d’ouvrir sous peu le « Coding & Bricks Lab », lieu concept axé là aussi sur la créativité, la robotique et l’intelligence collective.

 

Pour aller plus loin :

- Le site de Coding & Bricks

Le facebook de Coding & Bricks

Le site de LEGO Education (en anglais)

 

 

- Publié le : 11 août 2016 - Partager cet article : Logo Facebook Logo Twitter