A la Une

Les Petits Débrouillards Aquitaine : comment (ré)concilier itinérance et apprentissage du numérique

Partager cet article : Logo Facebook Logo Twitter

illustration de l'actualité : @Crédit photo : Petits deb 33

En septembre 2016, à bord de camions-écoles, l’association « Les Petits Débrouillards Aquitaine » est intervenue auprès d’enfants tsiganes afin de les initier à la robotique.

Mouvement d’éducation populaire, l’association « Les Petits Débrouillards Aquitaine » mène, depuis sa création, des actions dans le domaine de la culture scientifique et technique. Leur objectif : éveiller la curiosité des plus jeunes en leur faisant découvrir des pratiques à la fois innovantes, techniques et numériques. Depuis 2007, elle apporte notamment son aide à l’ASET, l’Association pour l’aide à la Scolarisation des Enfants Tsiganes et des jeunes en difficulté, qui aménage des camions pour pouvoir proposer une classe itinérante à ces publics. Comme le souligne un des membres des Petits Débrouillards Aquitaine, « cela fait plusieurs années que nous côtoyons les professeurs qui enseignent dans les camions-écoles et que nous leur proposons nos projets ».

Des projets collectifs au service du vivre ensemble

L’action de l’association au sein des camions-écoles permet de proposer aux enfants des actions variées, allant de la fabrication de « carnets d’expérience » à la découverte du code en passant par le montage photo et son avec le logiciel Audacity. Lors du projet « Habiter, c’est quoi pour toi ? », les enfants de la communauté gens du voyage ont réalisé collectivement avec les élèves de l’école Saint Genès à Bordeaux un montage mêlant son et images. « Nous intervenons auprès de cette communauté pour faire naître des projets mais surtout pour changer le quotidien de chacun et promouvoir des activités autour du vivre ensemble ». 

Numérique par et pour tous

« Les outils numériques sont très éloignés du quotidien des gens du voyage. Si la plupart des jeunes possèdent un smartphone, presque aucun d’entre eux ne dispose d’un forfait ou d’une connexion Internet ».En proposant ses actions, l’association œuvre à l’inclusion numérique de ce public. Par exemple, sa dernière intervention a permis aux enfants et adolescents tsiganes de découvrir le monde du code et de la robotique avec Scratch et Thymio. « L’outil Thymio est un petit robot très intuitif. Il permet notamment aux enfants qui ne savent pas lire, d’apprendre à programmer ». Au-delà, ces temps d’initiation permettent également aux enfants de lever des freins et d’élargir leur champ des possibles.

L’intervention des Petits Débrouillards au sein de cette communauté s’inscrit dans une volonté de défendre le mouvement du numérique par et pour tous et de permettre aux populations les plus éloignées de s’initier aux pratiques digitales.

- Publié le : 30 septembre 2016 - Partager cet article : Logo Facebook Logo Twitter