A la Une

France Connect : une authentification unique pour accéder aux services administratifs en ligne

Partager cet article : Logo Facebook Logo Twitter

illustration de l'actualité : France Connect

Face au développement des services administratifs dématérialisés et à la multitude d’identifiants de connexion que cela engendre, le gouvernement a inauguré officiellement le 29 juin dernier le service « France Connect » afin d’offrir un accès universel à l’ensemble des Administrations en ligne. L’objectif ? Simplifier et accélérer les démarches administratives grâce à un dispositif qui permet de garantir l’identité d’un usager en s’appuyant sur des comptes existants pour lesquels son identité a déjà été vérifiée. Les administrations pourront ainsi s’échanger des informations sans passer par l’usager en question. Un véritable gain de temps et d’efficacité pour tous. Explications.

Un accès unique pour s’authentifier auprès de services administratifs en ligne

Depuis l’annonce de sa création en octobre 2014, France Connect, système d’authentification et d’identification unique pour les démarches administratives en ligne, a fait naître de nombreux espoirs tant pour l’administration que pour les citoyens à l’heure de la simplification administrative. Le but est simple : éviter aux usagers de remplir de façon redondante des formulaires similaires lors de leurs connexions à de nouveaux services publics en ligne. Ce système repose sur les mêmes principes que Facebook Connect qui permet de se servir de son compte Facebook pour s’authentifier auprès de nombreuses applications. Ainsi, à terme, avec France Connect, les internautes n’auront plus qu’un seul identifiant et mot de passe à retenir pour se connecter à l’ensemble des services publics dématérialisés.

S’authentifier par l’intermédiaire d’un autre compte administratif existant

Comment fonctionne concrètement ce système de fédération des comptes ? Une fois sur la page de l’administration en question, dont le système d’authentification a été préalablement aligné avec France Connect, l’internaute verra apparaître un bouton France Connect lui suggérant plusieurs sources d’identifications possibles (La Poste, DGFiP pour les impôts ou encore Améli1). L’usager s’authentifiera auprès de l’un de ces comptes et se verra automatiquement reconnu par le service en ligne. France Connect permet ainsi de se connecter auprès d’une administration que l’usager ne connaît pas sans créer de compte : les données nécessaires à la création du compte sont récupérées directement auprès de la source d’identification choisie.

France Connect - Authentification

Un niveau de sécurité élevé

Si ce nouveau système semble simplifier la tâche des usagers, on peut également craindre qu’il facilite le piratage des comptes posant ainsi la question de sa fiabilité. Pour parer à un piratage éventuel, France Connect impose de choisir un mot de passe dont le niveau de sécurité est au moins équivalent à celui exigé par l’administration.

L’autre question soulevée par ce système d’authentification est celle de la collecte des données personnelles. France Connect transfère l’identité pivot (nom, prénom, date de naissance, sexe, lieu et pays de naissance) de l’usager aux services d’e-administration concernés pour qu’ils reconnaissent la personne à l’origine de la démarche. Le système joue donc un rôle d’un tiers de confiance entre les administrations et transmet uniquement les données nécessaires à la demande.  

L’utilisateur garde également le contrôle sur les données qui circulent entre le fournisseur de services (par exemple service-public.fr) et les fournisseurs d’identité (La Poste, Améli ou les impôts). Il autorise ou non l’accès par le fournisseur de services publics aux données le concernant, détenues par un fournisseur de données. Il est également notifié lorsque les échanges de données le concernant sont effectifs. De plus, France Concept repose sur le protocole OpenID Connect garantissant une surcouche d’identification pour encore plus de fiabilité.

Un exemple d’utilisation : consulter son solde de points du permis de conduire

Jusque là, un déplacement à la préfecture était obligatoire afin d’obtenir un code permettant d’accéder au site Télépoints pour consulter son solde. Afin de faciliter la vie des automobilistes, l’accès à ce site peut désormais se faire grâce à France Connect, sans aucun déplacement nécessaire. En se connectant sur le service France Connect avec ses identifiants impôts.gouv ou son Identité Numérique (IDN) de la Poste, l’internaute peut saisir son numéro de permis de conduire pour consulter son solde sans toutefois avoir le détail de l’historique de ses retraits de points. 

Le point sur la mise en œuvre du dispositif : ce qui est déjà en place et ce qui reste à venir

Pour l’heure, 24 opérateurs (collectivités territoriales, Education nationale, assurance veillesse) utilise le système, dont service-public.fr ou encore le département des Alpes-Maritimes et la ville de Nîmes.

Si Impots.gouv, La Poste et ameli sont actuellement les fournisseurs d’identité utilisés, de nouveaux organismes devraient être intégrés rapidement (la Caisse d’allocations familiales par exemple). Cette étape dans la simplification des démarches auprès des administrations se verra progressivement complétée par de nouveaux services, comme par exemple le partage des pièces justificatives qui peuvent être demandées dans le cadre des procédures en ligne, mais aussi par l’extension à de nouvelles administrations.

Il est tout de même possible de se familiariser avec l’outil en consultant le site de démonstration de France Connect et en « testant » le guichet des nantais ou des parisiens. Ils proposent par exemple d’effectuer virtuellement une démarche d’inscription à la cantine scolaire à partir de comptes de démonstration.

Côté entreprises, le Guichet entreprises de e-bourgogne est également en démonstration.

  • Pour aller plus loin…

Pour en savoir plus sur le dispositif France Connect, consultez le site de démonstration

Pour connaître le solde de vos points du permis de conduire, rendez-vous sur le site Télépoints et connectez-vous via France Connect.

 


[1] Service en ligne de l’Assurance Maladie

- Publié le : 21 juillet 2016 - Partager cet article : Logo Facebook Logo Twitter